TradAnjou : Le folklore angevin

samedi 10 décembre 2016

De retour

Bonjour à toutes et à tous, 

Cela fait déjà six mois que je n'ai plus rien posté ici. Je ne vous oublies pas, mais le temps me fait cruellement défaut.

Comme tous les étés depuis 2013, j'ai travaillé au sein de la Forteresse de Montbazon (37). J'y ai continué mon activité de médiateur culturel, en m'occupant des activités et animations autour du textile et de l'hygiène médiévale. J'ai d'ailleurs rédigé une série d'articles sur le sujet sur mon autre blog, vous pouvez les consulter ici : Hygiène médiévale.

En septembre j'ai repris le chemin de l'université pour ma dernière année de formation. D'ailleurs ça me fait penser que les examens approchent...

A côté de tout cela je continue à collectionner. J'ai entrepris un travail d'inventaire ce qui n'est pas une mince affaire. J'ai commencé un peu avant l'été, et la tâche n'est pas encore achevée. avec les derniers objets enregistrés ce soir, j'arrive à 400 objets tout rond (et tout n'est pas enregistré,), principalement du linge ancien. Tout ça dans le cadre d'un grand projet, dont je parlerais probablement en début d'année prochaine, s'il se concrétise.

à bientôt

Posté par ClementCerisier à 19:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]


samedi 11 juin 2016

Saint Florent le Vieil à vélo

 Après plusieurs mois d'absence je reprends mon clavier pour publier un nouvel article ici.

Le 6 juin, avec mes collègues, nous avons fait une portion de la Loire à Vélo et nous nous somme arrêtés à Saint-Florent-le-Vieil pour déjeuner. Depuis le temps que j'entends parler de cette ville qui fut un lieux important pour les Guerres de Vendée, j'allais enfin pouvoir la visiter.

Lors de notre pause du midi, nous avons visité l'abbatiale. Nous avons vu le tombeau de Bonchamps, dont j'ai raconté l'Histoire à mes collègues. Puis nous sommes descendus dans la crypte de l'abbatiale. 

En descendant l'escalier, mon regard se pose sur une dame assise dans le coin opposé. Ce visage marqué par le temps, prostré, endeuillé, je l'ai déjà vu quelque part. En effet, j'ai déjà vu cette dame dans un livre du musée des coiffes. 

DSC_0003

Cette femme a une soeur jumelle qui se trouve devant la mairie du village. En effet, il s'agit du plâtre original de la sculpture présente sur le monument aux morts de la commune. 

DSC_0004

Cette femme d'un certain âge en costume traditionnel porte probablement le deuil d'un fils. Elle s'est assise là, peut-être pour prier, et a posé son bouquet de fleur auprès d'elle. 

DSC_0005

 Au delà de l'hommage rendus aux morts de la commune, ce qui est intéressant, c'est le réalisme de cette statue. Les détails du costumes sont intéressants à relever.

 

Détail mains et bouquet de fleurs

Détail tablier

Cette photo me pose question. Sont-ce les plis du tablier que l'on distingue au niveau de la taille ou un noeud fait avec un ruban en guise de ceinture?  On peut voir aussi les poignets de sa robe, d'où partent quelques fronces.

Détails tablier

 Sur cette photo, l'on peut voir les plis de la jupe et du tablier. En observant bien le tablier, on peut en distinguer une poche. Marquant la taille de cette femme, une ceinture recouvre le haut de la jupe et du tablier.

 

Détail bas tablier

 

Ici, l'on peut apercevoir le bas du tablier ainsi que les chaussures.

La coiffe est bien sur très bien visible, mais elle fera l'objet d'un autre message. A suivre....

Posté par ClementCerisier à 13:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 19 mars 2016

Des nouvelles

Bonjour à toutes et à tous.

Depuis le début du mois j'ai commencé un stage dans un musée. J'ai un peu plus de temps pour écrire.  Je pensais reprendre mes activités ici en écrivant des articles sur les traditions du mariage, de la naissance, etc. mais j'ai quelque peu été devancépar une revue. En effet, au début du mois, je suis tombé sur un article assez complet racontant en détail la journée de noce en Anjou à la fin du XIXe siècle.

Je partage donc ici ce bel article, j'essaierais de compèter lors d'un message suivant avec d'autres traditions rattachées aux noces.

Mariages d'Autrefois en Anjou par France Pittoresque

 

Topette! 

Posté par ClementCerisier à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 février 2016

Week end des Arts Textiles et Exposition "Au fil du Verre"

Comme tous les ans, le musée des Coiffes des Ponts-de-Cé va ouvrir son exposition de printemps.

Malgré le fait que Made In Angers ne souhaite plus organiser le "Week-end des Musées Insolites" , le Musée à décidé de maintenir son week-end d'animations et l'exposition de printemps qui se déroulait dans ce cadre. 

Le week-end d'ouverture aura lieu les 12, 13 et 14 février. Ce week-end va changer de nom, le "Week-end des Musées insolites" devient  le "Week-end des Arts Textiles". Lors de ce week-end, des animations concernant les savoir-faire traditionnels auront lieux : dentelles, broderie, repassage de coiffe, reconstitution de costumes, etc.

Quand à elle , l'exposition de printemps aura lieu du 12 au 21 février. Elle s'inscrit elle aussi dans la thématique des savoir faire traditionnels. S'il est question ici de créations contemporaines, la technique du vitrail est multiséculaire. 

Les deux artistes qui exposeront sont Geneviève Péan et Claude Thoraval. C'est deux artistes angevins ont ouvert, depuis janvier 2016, au sein du pôle de création Rive d'Arts (13, rue Boutreux, aux Ponts-de-Cé) un espace commun dénommé «Rêve de verre». Ce lieu peut accueillir stagiaires et expositions, les artistes y travailleront les techniques du vitrail au plomb et du vitrail Tiffany, de la peinture sur verre, du fusing et du thermoformage.

mailing expo fevrier 2016

Bien sûr pendant cet exposition, les collections textiles du Musée sont bien sûre visibles. N'hésitez pas non plus à venir discuter avec les brodeuses, dentellière, etc. 

 

Pour en savoir plus rendez-vous au Musée des Coiffes

4, rue Charles de Gaulle 49130 Les-Ponts-de-Cé

Posté par ClementCerisier à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 6 novembre 2015

Costume Angevin 1880

Bonjour, 

Pour réaliser ce costume je me suis inspiré de pièces de collection du Musée des Coiffes et des Traditions des Ponts-de-Cé. Je remercie d'ailleurs l'association des Amis du Musée des Coiffes, qui m'a permis d'utiliser les photos des pièces de la collection du musée pour cet artice

 Commençons par le gilet, dont la forme évolue souvent : col tailleur, col officier, col châle, type de boutonnage, etc; Il est souvent fait dans un tissus à motif, on dans un tissus uni que l'on vient agrémenter de broderies . 

Petit Gilet

Par dessus ce gilet vient la veste courte, typique du val de Loire.  Cette vestes est fait dans un tissus uni souvent dans un vlours ou dans un drap de laine. L'exemple issu des collection du Musée des Coiffes est en velours, la mienne est en laine.

Veste Angevine - 1

 

Veste Angevine - 2

 Voici le résultat : 

DSCF0553

 Après avoir vu les photos, je me rends compte que la veste est trop longue. Sur la mannequin cela me choquait moins mais sur la photo cela se voit bien.  Je vais donc devoir remédier à ce problème.

DSCF0555

 

 Vous trouverez ici les liens vers deux articles un peu plus détaillés  (Je complèterais celui-ci dès que j'aurais un peu plus de temps) :

Costume d'Homme 1880 - Episode 1

Costume d'Homme 1880 - Episode 2 - Le Gilet

Posté par ClementCerisier à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 20 octobre 2015

Bande-Annonce

A venir prochainement, une série d'article sur un costume 1880, largement inspiré du costume de fête angevin de cette même période.

Cette série sera publiée sur mon autre blog L'échoppe aux Costumes, mais ne vous en faites pas, je mettrais les liens ici avec des petits bonus.; 

A très bientôt

Posté par ClementCerisier à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 18 octobre 2015

Une vidéo ma foi fort intéressante

Je désespérais un peu de ne trouver que très peu de documentation sur les costumes angevins, et en particulier les coiffes. Il semblerait qu'un texte ait été rédigé, je ne sais ni à quelle période ni par qui, et que tout les auteurs et ouvrages abordant le sujet l'ai repris au mot près. 

C'est sans compter sur le Musée des Coiffes et des Traditions des Ponts-de-Cé. Si il y a quelque temps j'ai présenté l'ouvrage sur les coiffes qui a été édité, il sera cette fois-ci question d'une vidéo.

J'arrive un peu (beaucoup) après la bataille puisque cette vidéo a été publiée au mois d'avril sur Youtube.  

L'art du repassage des coiffes en Anjou.

Il y est question du repassage de 4 modèles de coiffes angevines, nécessitant chacune une technique particulière : les coiffes dites "archaïques" en toile du début du XIXe siècle avec la technique du plissé à l'ongle, la coiffe angevine avec le tuyautage de la dentelle, la coiffe de Saumur et la technique du paillage, et le bonnet ruché, porté dans l'ouest de la France. Je ne vous en dit pas plus et vous laisse découvrir tout cela, présenté par M. Pineau, conservateur du musée.

 

Posté par ClementCerisier à 23:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 15 octobre 2015

Stage de repassage de coiffe des 17 et 18 octobre

Ça y est, nous voilà déjà rendu au stage d'hiver, comme le temps passe vite.

Pour ma part il s'agira de finir de plisser à l'ongle une coiffe archaïque commencé au stage de début d'année. Et peut-être une ou deux bricoles supplémentaire. Comme d'habitude, je vais m'y prendre au dernier moment pour préparer mes affaires...

Je vous ferais un petit compte-rendu à la fin du week-end avec quelques photos.

article stage

 

Edit : 

J'ai été bien occupé et je n'ai pas eut l'occasion de faire de photos. Le stage s'est passé dans la bonne humeur habituelle. J'ai pu finir de repasser une coiffe de toile dite "archaïque" du début du XIXe siècle et une coiffe du Puy-Notre-Dame. J'essaierais de mettre des photos prochainement.

 

Posté par ClementCerisier à 10:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mardi 8 septembre 2015

Journées du Patrimoine 2015

Bonjour,

Comme à l'ordinaire, vous pourrez venir me retrouver au Musée des Coiffes et des Traditions des Ponts-de-Cé.  J'y présenterais quelques uns des costumes que j'ai créé cette année.

Ce sera également l'occasion pour vous de venir visiter l'exposition l'Art du Plis avant son démontage.Venez nombreux. !

Le dimanche midi, le groupe de danses traditionnelles, Les Compagnons de l'Aubance, animeront les festivités de Vauchrétien.

Voilà donc une rentrée animée.

 

Posté par ClementCerisier à 12:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 mai 2015

L'art du Pli : allez-y!

Je suis incorrigible. Cela fait déjà 10 jours que je me dis : écris cet article.  J'ai enfin pris le temps de la faire.

Du 14 mai au 30 septembre le Musée des Coiffes et des Traditions des Ponts-de-Cé accueille l'exposition L'Art du Pli.

mail promo expo ete 2015

 

Comme on nous le fait remarquer : le pli est partout autour de nous, qu'il soit naturel comme les plis de la main, technique ou décoratif, mais c'est aussi tout un art. 

L'exposition commence avec les coiffes de notre province, savamment  plissées par les mains expertes des repasseuses-lingères. On y trouve une présentation des outils et techniques de plissage, complétée par un film qui a été réalisé par l'association des Amis du Musée concernant le repassage des coiffes d'Anjou; une évocation des costumes traditionnels provenant du monde entier, des objets du quotidiens, qui nous montrent que le pli nous entoure; ainsi que des origamis et pliages en tout genre.

DSCF0259

 Comme à l'accoutumée, l'art contemporain s'inite au sein de l'exposition. Que les artistes travaillent le papier ou le tissus, il est toujours question de plis. On y retrouve des oeuvres de Pietro Seminelli et de Simone Pheulpin qui travaillent tous deux le textiles, ainsi que les oeuvres de Junior Fritz Jacquet et de Ferri Garces qui sont faites à partir de papier.

Je ne vais pas tout vous dévoiler, mais vous allez pouvoir vous amuser car dans chaque salle ou presque se trouve un objet comportant des plis : coiffes, objets faisant partie des collections du musée ou créées pour l'occasion, etc. A vous de les retrouver...

Posté par ClementCerisier à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 14 mars 2015

Stage de repassage des 7 et 8 mars

Le week-end dernier, nous nous retrouvions entre passionnés et habitués pour le premier stage de repassage de coiffes de l'année. Autour de Jacky Pineau et Colette Camus, nous avons comme à l'acoutumée joué des fers et des pailles, afin de redonner à ces broderies et dentelles leur lustre d'antan.

Ce fut le moment d'échanger nos savoirs, de mener l'enquête pour savoir d'où proviens ce modèle de coiffe? Et qu'est-ce qui se portait en dessous? En quel tissu?  Puis nous nous mettons à l'ouvrage. 

Après cette première journée, une nouveauté 2015 : un petit apéritif dînatoire, devenu en fait un vrai repas, a réuni les participants qui le souhaitaient. Ce fut le moment de découvrir les réalisations de certains à travers des photos, et de passer du bon temps tous ensemble. Mission réussie! J'espère que cela continuera.

Le lendemain,, rebelote.

Plissé à l'ongle, paillage en coeur ou pas, tuyautage, chacun s'affire à sa tâche dans la chaleur des fers et des becs de gaz.

Puis arrive l'inévitable moment de la séparation, c'est le moment des salutations et des échanges de coordonnées.

 

PS: Promis Jocelyne, je ferais plus attention aux notifications de commentaires

Posté par Folklore du 49 à 22:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

lundi 16 février 2015

Compte-rendu du Week-end du musée insolite

Le week-end des musées insolites s'est terminé hier au soir : bilan de ces trois jours d'exposition et de démonstration au musée des Coiffes des Ponts-de-Cé.

Comme a chaque édition, nous nous retrouvons entre habitués et membres de l'association pour ce moment de partage : faire découvrir nos passions respectives pour la broderie blanche, la broderie bretonne, la dentelle, la tapisserie ou encore la restauration de linge ancien en particulier les coiffes.

Nous avons donc pris place dans la salle derrière le château, chacun à son ouvrage en attendant les premiers visiteurs. C'était l'occasion pour nous de découvrir de nouveaux passionnés (surtout pour moi qui avait loupé les deux dernières éditions à cause de mes stages), et de susciter des vocations auprès du public.

 

P1340172

Merci à Mme Edwige Chatoux, de l'association des Amis du Musée des Coiffes et des Traditions pour les photos.

 

 

Comme à chaque édition, une exposition d'art se tenait au château, elle sera visible jusqu'au 22 février. Aperçu de l'exposition.

Cette fois-ci, l'exposition investissait tout le musée et se mélangeait aux collections, alors qu'elle était limitée à des salles précises les années précédentes. Moi qui fait des études dans le domaine du Patrimoine et ayant eut des cours sur la conception d'exposition, j'ai trouvé qu'elle était très bien conçue et mise en place. Une des première chose qu'on apprends c'est qu'il faut un lien entre le thème de l'expo ou les oeuvres et le lieux. Ici, cela répondait tout à fait à ces critères. Mais je ne suis pas là pour vous refaire le cours que j'ai appris.

Tout d'abord l'exposition avait pour thème la dentelle, revisitée par les artistes, ce qui colle parfaitement avec le musée. En plus les artistes ont créé des oeuvres en s'étant inspiré du lieux, spécialement pour l'exposition. On peut y voir une coiffe réalisée en fibre de mûrier ou des bonnets d'enfant en pâte à papier.

Je vais parler plus précisément de la coiffe des Ponts-de-Cé réalisée par Miki NAKAMURA. Cette oeuvre en fibre de mûrier ressemble tellement aux vraies que des visiteurs passaient devant sans la remarquer, la confondant avec les collections du Musée. Quand on leur parlait de cette coiffe, ils ne l'avaient pas vue et étaient surpris de voir qu'ils étaient passé devant. Personnellement le réalisme de cette coiffe m'a époustouflé, on jurerait une vraie de par sa forme. Vous l'avez compris c'était mon oeuvre préférée dans l'exposition.

Je vais arrêter là parce que autrement je vais en dire trop et vous n'aurez plus de surprise en découvrant l'exposition.

 

Posté par Folklore du 49 à 11:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 26 janvier 2015

Les Compagnons de l'Aubance organisent leur Bal Folk annuel

10955198_869010993150226_7291889374862835049_n

Venez danser ! Pour les habitués vous savez comment ça se passe. Pour les novices n'ayez pas peur, les danses sont détaillées et expliquées avant de danser, alors venez apprendre.

Posté par Folklore du 49 à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 24 janvier 2015

Musées insolites 2015 et Exposition d'Art Contemporain

Chers lecteurs passionnés par l'Anjou et ses traditions, je vous invite à venir visiter le musée es Coiffes et des Traditions des Ponts-de-Cé, pendant son ouverture exceptionnelle d'avant saison. Vous pourrez y admirer les collections habituelles de costumes et de coiffes d'Anjou, de France et du monde, mais aussi des démonstrations de métiers d'Art et des artistes de la région.

Week-end des Musées Insolites - 13-15 février 2015

Cette année encore, dans le cadre de l'opération Made in Angers, organisée par Angers Loire Tourisme, le Musée des Coiffes et des Traditions ouvre ses portes. Il s'agit là d'un avant-goût de ce qui vous attendra durant la saison culturelle qui ne débutera que le 4 avril avant de se terminer le 5 octobre 2015.

Ce sera l'occasion de venir découvrir des démonstrations de broderie blanche ou colorée, de dentellles aux fuseaux ou encore d'amidonnage et de repassage de coiffes avec des intervenants issus de tout le département.

DSCN1121

Plusieurs dentellières vont se relayer durant tout le week-end afin de vous présenter leurs travaux en cours, ainsi que les différentes techniques qu'elles utilisent pour réaliser leurs oeuvres : Dentelle torchon de Cholet, Dentele de Valenciennes, etc.

P1140609

Différentes techniques de jours et de broderies seront présentées selon les ouvrages en cours de ces dames. Vous pourrez aussi retrouver des réalisations nouvelles et originales avec la broderie de couleur, avec notamment de la broderie à la machine à pédale ainsi que de la broderie Bretonne

Amidonnage et repassage de coiffe

DSCN1120

P1140631

Les Horaires :  De 14h à 18h pendant les trois jours.

Les tarifs :  Plein tarif 4 euros, Tarif réduit 2 .50 euros (Carte Cezam, étudiants, demandeurs d'emploi, juniors de 12 à 18 ans, handicapés), gratuit pour les moins de 12 ans.

 

L'exposition d'Art Contemporain - 13-22 février 2015

01 expression dentelles texte bleu

Le musée des Coiffes et des Traditions met un point d'honneur à montrer au public que les techniques anciennes sont toujours utilisées et qu'elles continuent à évoluer, voire elles sont revisitées par des artistes contemporains.

Cette année, carte blanche à été donnée à trois artistes connus dans la région, qui réinterprètent la dentellles et ses techniques avec des matériaux inhabituels. Ils se sont imprégnés des lieux avant d'investir le Musée, de jouer avec les matières et la lumière pour surprendre le visiteur et le faire rêver.

Après avoir admiré ces oeuvres, vous ne verrez plus jamais de la même manière des matériaux aussi banals que la pâte à papier ou encore les filaments de colle.

Les artistes :

- Jean Michel Letellier, artiste papier

- Miki Nakamura, artiste fibre

- Sandrien Pincemuraille, licière et artiste plasticienne

Le week-end des musées Insolites va marquer l'ouverture de cette exposition qui sera visible du 13 au 22 février, tous les jours de 14h à 18h. Le musée sera également ouvert durant toute la durée de l'exposition.

Les tarifs :

Plein tarif 3 ,50euros , tarif réduit 2 ,50euros (Carte Cezam, étudiants, demandeurs d'emplois, juniors de 18 à 18 ans, handicapés), gratuit pour les moins de 12 ans.

Posté par Folklore du 49 à 20:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 24 décembre 2014

Joyeux Noël

Je vous souhaite à tous un Joyeux Noël!

 

noël

Posté par Folklore du 49 à 20:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 14 décembre 2014

"Dentelles" en avant première

Bonsoir,

Voici en avant première un article sur les dentelles qui sera publié demain soir sur mon autre blog : http://echoppeaucostume.canalblog.com/

Dentelles

Je ne résistes pas au plaisir de partager cet article sur les dentelles issu du Dictionnaire de la vie pratique à la ville et à la campagne de G. Beleze qui date de 1878 (et que j'ai eut l'occasion de feuilleter mais c'est une autre histoire). Cet article explique comment reconnaitre les différents types de dentelles et comment les entretenir.

DENTELLES. Caractères auxquels on peut reconnaître les différentes sortes de dentelles. - La vraie dentelle est en fil de lin, la fausse en fil de coton. 1° Dentelles de Bruxelles ou d'Angleterre. Ce sont les plus belles et les plus chères; le fond est les fleurs se font séparément : les fleurs sont toutes entourées d'une sorte de cordonnet fin et régulier qui es réunit au fond. Dans la dentelle fine au point de Bruxelles, le fond ou réseau se compose de petites bandes de 0m,02 ou 0m,03 de large, fabriquées au carreau et raccrochée ensemble à l'aiguille, et c'est sur ce fond que les fleurs sont ensuite appliqués aussi à l'aiguille; dans ce qu'on appelle applications d'Angleterre le réseau est remplacé par un tulle de coton fait à la mécanique. - 2° Dentelle de Malines. Elles sont fabriquées toutes d'une pièce au fuseau : leur caractère particulier est un fil plat qui borde toutes les fleurs, en dessine les contours, et leur donne l'apparence d'une broderie. - 3° Dentelles de Valenciennes. Elles sont faites, comme celles de Malines, d'une seule pièce et au fuseau : le réseau est le plus souvent triangulaire; elle se distigue par la solidité, l'extrème finesse et l'égalité du tissu : la fausse Valenciennes a le travil moins serré, le dessin moins régulier et le toilé des fleurs moins marquées.  - 4° Point d'Alençon (ancien point de Venise). Il est presque abandonné aujourd'hui; il ne différe du point de Bruxelles qu'en ce que le fond et les fleurs sont faits à l'aiguille. - Les dentelles noirs se font à Chantilly. Les plus chères sont celles qui sont faites sur barres, c.-à-d., sans coutures. Voy. BLONDES.

    Apprêt des dentelles. On fait dissoudre dans de l'eau bouillante, 40 gr. de borax et 200 gr. de gomme-laque pour 1 litre d'eau, en ayant soin de ne mettre la gomme dans 'eau que lorsque le borax y est parfaitement dissous. On maintient le mélange à l'état d'ébullition et on l'agite jusqu'à ce que la dissolution soit complète. On plonge ensuite les dentelles dans cette dissolution, ou bien on les mouille soit avec la main soit avec une éponge fine, et on les tend pour les faire sécher. (Voy. APPRÊT). Quand on veut donner plus de fermeté aux dentelles, on ajoute à la solution, pendant qu'elle est encore bouillante, une certaine quantité d'amidon ou de gelatine qu'on aura fait dissoudre préalablement à part, et on agite le tout jusqu'à mélange parfait.

    Blanchissage des dentelles. Après avoir débâti les dentelles,et les avoir légèrement repassées, on les plie, on les met dans un petit sac en toile blanche et fine dont on coud l'ouverture pour la fermer, et on fait tremper 24 heures dans de l'huile d'olive bien pure. On prépare alors une eau de savon très épaisse, et, quand elle est bouillante, on y plonge le sac qui renferme les dentelles; et on l'en retire au bout d'un quart d'heure, pour le rincer dans l'eau tiède et enfin le passer dans une eau à laquelle on aura ajouté un peu d'amidon. Aussitôt que toutes ces opérations sont terminées, il faut retirer du sac les dentelles, les repasser et les tenir légèrement tendues au moyen d'épingles jusqu'à ce qu'elles soient parfaitement sèches. Le même procédé peut être appliqué au nettoyage des tulles.

 

dentelles

 

 Vous pouvez retrouver le dictionnaire dans sa version de 1882 sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k374142 Cet article se trouve aux pages 559-560 du dictionnaire.

Posté par Folklore du 49 à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 19 novembre 2014

Pépifolies 2014

Bonjour chers lecteurs,

Les Pépifolies auront lieux ce week-end dans la cours du Musée Aux Anciens Commerces de Doué-la-Fontaine.

Pour l'occasion je reprends du service et je serais présent pour animer la rue commerçante.. Je vous invite donc à venir me retrouver aux alentours de l'épicerie de Mme Martin.

intérieur boutique

Posté par Folklore du 49 à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 20 octobre 2014

Echange avec la Gerbaude du Berry

Le week end dernier, nous avons participé à une fête folklorique à Marmagne près de Bourges.

Le groupe de la Gerbaude en Berry nous accueillis pour un week-end placé sous le signe de la convivialité,, de la bonne humeur, du chant et de la danse.

Après une visite de la ville le samedi après midi, nous nous retrouvions dans les familles pour un repas typiquement Berrichon avec en plat principal le fameux pâté aux pommes de terre. Après un bon repas, nous nous rassemblons à la salle des fêtes de Marmagne pour un bal folk entre groupes, c'est le moment de faire plus ample connaissance, de s'amuser et de découvrir de nouvelles danses. Nous nous couchons à une heure avancée, il va pourtant être d'attaque dans quelques heures pour le repas et le spectacle donné dans l'après midi.

1798546_816541098397216_7384928366529757915_n

De retour à Marmagne, nous nous mettons en habit. Nous profitons du soleil qui brille en ce diamnche midi pour faire une série de photos avant d'aller manger.

10359559_816541575063835_8938122698697363834_n

10421463_816541725063820_2036148382166940980_n

10628199_816541395063853_4614388592755387611_n

Puis le spectacle commence. nous dansons pendant tout l'après-midi pour le plus grand plaisir des spectateurs. Puis nous clôturons ces deux jours de franche camaraderie par un dernier reps tous ensemble avant de reprendre la route.

Rendez-vous est pris pour l'an prochain. Si tout ce passe bien, il seront à nos côtés lors de la prochaine édition de la fête des coiffes de la Ménitrée en juillet 2015.

 

Posté par Folklore du 49 à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 6 octobre 2014

Costume angevin 1895-1900

Cet article a également été publié sur le blog L'échoppe aux costumes.

Jeune fille en costume des Ponts-de-Cé, commune du Maine-et-Loire à la limité d'Angers

 La ville des Ponts-de-Cé se situe dans le Maine-et-Loire(49) aux portes d'Angers.

 Comme le montre cette carte postale, les demoiselles angevines portent le costume traditionnel. Celui-ci est composé de deux pièces principales : la jupe et le corsage. En cette fin de siècle les couleurs ont tendance à devenir de plus en plus foncées dans les campagnes françaises : si les femmes mariées arborent un noir, celui des demoiselles est fait d'un tissu coloré.

DSCF9648

 Ici, la robe est faite d'un taffetas rouge foncé, mais bien d'autres couleurs pouvaient être utilisées. Elles portaient alors de joli nom anciens : mordoré, bouvreuil, prune, scarabée, puce, cassis, bleu sansonnet, lilas, gorge de pigeon, tourterelle...

 Détaillons un peu plus cette tenue. La jupe et plissée d'une vingtaines de plis, avec un pli plat sur le devant et un pli creux sur l'arrière de la jupe. 

 Avant arrière

  Avant / Arrière 

 Le bas de la jupe est dit "balayette" ou "balayeuse", c'est-à-dire que le tissus est effiloché sur quelques millimètres pour créer des franges. Ici, j'ai réutilisé les bords du tissu qui étaient déjà effilochés, mais à l'époque on trouvait également des "balayeuses" déjà faites qui se vendaient au mètre. En guise de décoration à une dizaine de centimètre du bord, j'ai cousu un galon de velours noir. 

DSCF9646

 Ensuite, vient le corsage. Il est composé du même tissu que la jupe et est boutonné sur le devant par une rangée de boutons ronds. Celui-ci reste simple, mais il pouvait être décoré de dentelle au col et aux poignets. Le col est ce que l'on appelle un col officier, il peut être agrémenté d'un jabot, ici en mousseline blanche.

DSCF9650

 Détail du col officier et du jabot

  Bien sûr des accessoires viennent terminer la tenue : l'accesoire le plus traditionnel à mon sens est la coiffe. Pièce de linge typique de la région, cette coiffe était porté dans une partie du Maine-et-Loire que l'on appelle les Mauges, au sud de la Loire du côté de Cholet. Composée de plusieurs pièces : un fond, une bande de dentelle et un noeud. La bande de dentelle est tuyautée de manière à former les tuyaux (vagues) de part et d'autre du visage.

coiffe

  D'autres accessoires viennent compléter la tenue comme un châle ou un collet, ainsi que le tablier que l'on appelle dans la région un "devantiau".

 

 "J'aime ben mon devantiau rose,

 Encor ben mieux mon devantiau bleu,

 Mon devantiau rose, mon devantiau bleu,

 Mon devantiau bleu m'habille ben mieux!"

 

 Bien sûr le costume s'orne de bijoux, montres etc.

DSCF9659

 DSCF9654

Posté par Folklore du 49 à 12:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 29 septembre 2014

Nouveauté

Bonjour,

Je viens de créer avec une amie qui fait des études dans le milieu de la mode, un deuxième blog, complémentaire de celui-ci, concernant les costumes historiques : L'échoppe aux costumes.

Voici le lien : http://echoppeaucostume.canalblog.com/ (vous pourrez également le retrouver dans la barre de droite)

Il concernera les costumes historiques multi-époque : Moyen-Âge, XIXe siècle, etc.

Je continuerais à poster sur ce blog, j'ai d'ailleurs écrit un article concernant la tenue angevine que j'ai réalisée il y a presque un an déjà, qui devrait être publié sur les deux blogs.

Posté par Folklore du 49 à 13:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]